Il cherchait juste un prétexte…

Il cherchait juste un prétexte…

Par Zohra Belhareth

Ma jeunesse n’a pas été facile mais je ne n’ai pas envie de donner des détails. Disons juste qu’à 23 ans, pour la première fois, j’ai enfin eu l’impression que la vie s’était décidée à me sourire.

J’ai décroché un boulot que j’adorais dans une boite vraiment trop sympa. Et mon boss était vraiment adorable: intelligent, humain, compréhensif et avec un super sens de l’humour.

Petit à petit, on s’est rapproché de plus en plus. Il devenait ouvertement affectueux. Je me sentais en sécurité avec lui. Il a 44 ans, il est marié et père de 3 enfants. Ce n’est pas mon genre de sortir avec des hommes mariés. D’ailleurs ce n’est pas mon genre de sortir avec des hommes tout court. Je me préservais pour celui qui allait devenir mon mari.

Mais Hamadi (mon boss) m’a tourné la tête. Je ne sais pas comment il a fait. Je sais juste que soudain, je voyais la vie en rose et que je ne pouvais plus arrêter de penser à lui. Et un jour, durant un déplacement pour le travail, je me suis donnée à lui. Je n’ai pas réfléchi aux conséquences. Je n’ai réfléchi à rien. Je savais juste qu’il était à moi et que j’étais à lui.

Les mois suivants, j’étais sur un nuage. On s’est attaché l’un à l’autre, profondément. On passait des heures, des nuits à se parler au téléphone et les journées, on ne se quittait pas. Pour la première fois de ma vie, je savais ce qu’était le bonheur.

Puis un soir, un de mes collègues, un jeune de mon âge m’a proposé de boire un pot. Je n’étais jamais sortie avec des jeunes de mon âge, sans réfléchir, j’ai accepté. C’était super sympa, on a veillé jusqu’à 5h avec toute une bande de potes à lui.

Quand Hamadi a appris, il a vu rouge. Ce qu’il a fait est horrible. Il a convoqué toute l’équipe pour une réunion et m’a renvoyée devant tout le monde pour soi-disant faute professionnelle grave et bien sûr, il m’a laissée tomber.

Quand j’ai essayé de parler avec lui il m’a dit qu’il ne ma partagerait jamais avec personne. Le gars était juste un ami et moi je le partageais bien avec sa femme mais bon. Il m’a accusé de manquer de sincérité, de jouer sur plusieurs tableaux à la fois.

J’ai pleuré, supplié, promis que ça n’arriverait plus jamais. On s’est revu quelques fois après mais on voyait bien qu’il s’était détaché, je le voyais de moins en moins. Il prétextait des problèmes familiaux, me demandait d’être patiente mais je voyais bien qu’il me menait en bateau. C’était toujours moi qui appelais. Je sais que c’est un prétexte et qu’il comptait me larguer de toute façon. Je lui ai juste fourni une bonne excuse pour qu’il n’ait pas l’air d’un salaud.

J’ai perdu son amour, j’ai perdu son respect. J’ai perdu mon job. J’ai tout perdu. Je deviens folle à l’idée qu’il ne veut plus de moi. Je passe mes nuits à pleurer. J’ai honte de moi. Je me déteste. J’ai perdu ma virginité. J’ai perdu la confiance. Je ne peux plus faire confiance à personne.

Je suis seule, chez moi, à pleurer et lui il est avec sa femme en train de passer des vacances en amoureux.

A 24 ans, je me sens vieille. J’ai l’impression que ma vie est derrière moi.

Binetna est un site féminin collaboratif
Facebook Comments
Related articles
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Partagez2
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez