Ragheb Alama, le charmeur de Carthage

Ragheb Alama, le charmeur de Carthage
Quatre générations de fans étaient au rendez-vous dans un amphithéâtre bondé, pour assister au concert de Ragheb Alama dans le cadre du festival international de Carthage.

Le chanteur libanais a interprété ses nouvelles chansons cheftik tla5bat, ana ma bahazarch ou encore terekni le 7ali et plein d’autres titres de son large répertoire, mais il a aussi chanté, à la demande du public, d’anciennes chansons comme ya rait et bint sultan.

L’ambiance était festive et très joyeuse, surtout que la star libanaise a montré une affection particulière au public tunisien.


Après le spectacle j’ai retrouvé Ragheb Alama dans les coulisses pour un point presse.

En véritable fan de Ragheb depuis des années, je peux vous révéler que c’est la première fois que je le rencontre de si près. C’est un très bel homme, élégant, charmant et son sourire ne quitte pas son visage. C’est également un homme généreux qui partage ses émotions, un homme patient et passionné (NDLR : On pense qu’elle est amoureuse)

 

Ragheb travaille sur un nouvel album qui sortira en fin d’année, mais le scoop est qu’il aimerait interpréter une chanson 100% tunisienne.

« à chaque fois que je viens en Tunisie, je demande à mes amis artistes de me proposer leur travail et j’attends toujours. Je désire vraiment faire plaisir à ce public extraordinaire » a-t-il déclaré.

 

Je suppose que tout le monde se demande comment il fait pour rester jeune

 

Ragheb Alama explique que le secret de son succès et sa jeunesse réside dans

  • Le dévouement à son travail
  • L’importance qu’il accorde au bien être (beaucoup de sport et régime) et
  • l’amour qu’il y a autour de lui

« Quand on est aimé partout où on va dans le monde, on ne peut que rester en forme » dit-il.

La superstar a également parlé du décès de ses parents avec beaucoup d’émotions « après 60 ans de mariage ma mère est décédée ; elle m’appelait sid enness ; mon père a eu tellement de peine qu’il est décédé un mois plus tard jour pour jour. Pour moi c’est ça l’Amour »

 

Je lui ai demandé «quel est le plus grand succès de la vie de Ragheb Alama, celui qui le rend très fier».

Il m’a souri et a répondu « Je suis fier de pas mal de succès, le fait de garder ma place auprès de mon public, c’est le plus grand succès de ma vie et je compte persévérer. Je vous promets d’ailleurs de très belles chansons pour bientôt ».

 

Par Wafa Sraïeb
Facebook Comments
Related articles
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Partagez328
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez