Je suis sorti avec une folle

Je suis sorti avec une folle

Par Sélim Ayari

Les choses se passaient mal avec ma femme. Il y avait beaucoup de tensions. J’étouffais. Mais il y avait les enfants et la famille. Envisager un divorce me faisait peur. Alors arriva ce qui était inévitable, j’ai eu une aventure.

Wissal était une jeune femme brillante et ambitieuse. Elle était passionnée par sa carrière et était bien déterminée à gravir les échelons. J’ai adoré son énergie et sa détermination. Ma femme était tellement molle en comparaison. J’ai immédiatement craqué. On s’est embarqué dans une histoire de folie.

Au bout de quelques mois, j’étais fou d’elle. Je ne pouvais plus envisager ma vie sans elle. J’ai dit à ma femme que j’avais quelqu’un et que je voulais divorcer. Evidemment, cela a été un drame. J’ai quitté la maison et j’ai habité avec Wissal.

Et là, l’image idyllique que j’avais d’elle et de nous a commencé à se fissurer. La belle assurance qui m’avait tant séduit avait complètement disparu. Elle était aux abois chaque fois que j’allais chez moi pour voir mes enfants. Elle me faisait des scènes, du chantage. Elle s’est mis à aller voir des voyantes. Elle me disait que ma femme était en train de m’ensorceler. Je retrouvais des trucs bizarres cachés dans des recoins de l’appart, des feuillets calligraphiés entourant des cheveux et d’autres trucs bizarres. Je ne crois pas à la sorcellerie mais qu’elle fasse ça me choquait au plus haut point.

ça a été comme une claque qui m’a remis les yeux en face des trous. Je l’ai quittée. Ma femme et moi avons entamé une thérapie de couple et essayons de nous reconstruire. Je pensais que c’était fini, grave erreur.

Wissal s’est mise à me harceler. je l’ai bloquée partout, facebook, téléphone, whatssup. Elle me harcelait de mails sur mon compte pro. Un jour, je l’ai carrément retrouvée dans mon quartier, elle a loué une maison à quelques pas de la mienne.

J’ai été clair que c’était définitif. Et depuis de mon côté, c’est silence radio et pourtant, elle continue à essayer de me contacter. Et Cela fait plus d’un an.

Si j’avais su, je ne me serais jamais embarqué dans cette histoire. Peut-être que le Karma existe finalement et que je paie pour un choix désastreux.

Binetna est un site féminin collaboratif
Facebook Comments
Related articles
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Partagez16
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez