Qu’elle en épouse un autre, et alors ?

Qu’elle en épouse un autre, et alors ?

 

Par Hannibal Quentin

C’est le type d’articles qui fait le buzz sur les réseaux sociaux et on a du mal à comprendre pourquoi. Les filles s’en émeuvent et le partagent à volonté. L’article de Binetna, « Elle en a épousé un autre » fait partie de ces articles. Il a tellement plu aux lectrices que quelques unes d’entre elles se sont permises de se l’approprier en le partageant sur leurs murs, oubliant au passage d’en mentionner la source. Elles étaient de bonne foi pour plusieurs, mais de mauvaise foi pour certaines.

Mais pourquoi donc cet article a-t-il ému autant nos femmes ? L’histoire est celle d’un homme déboussolé après avoir trompé son épouse. « J’ai eu une aventure d’un soir. Elle n’avait aucune importance et n’était même pas un si bon coup mais elle m’avait fait du rentre dedans et comme un imbécile, j’ai craqué », avoue-t-il en manifestant son regret, son profond regret. Il en pleure carrément, puisque la trompée a décidé de le quitter pour aller, ensuite, épouser un autre. Maso à souhait, l’auteur est même allé assister au mariage de son ex.

 

Tout au long du texte, et à aucun moment, l’auteur n’a remis en doute la sincérité de son épouse et ne s’est interrogé pourquoi donc l’a-t-elle quitté si rapidement, après une faute, grave certes, mais faute quand même. Ce n’était qu’une faute et pourtant l’épouse a refusé de la pardonner, de passer l’éponge. Se plaisant dans son auto flagellation, l’auteur a tout pris sur lui-même en châtiant sa conscience, sans jamais essayer de culpabiliser sa femme. Cette femme trompée a pourtant sa part d’erreur.

Le droit à l’erreur ? Sa femme ne le lui a pas accordé !

Ce n’était qu’une aventure d’un soir, sans lendemain ! Sa femme a refusé de l’entendre !

J’ai été piégé, j’ai été un imbécile, j’ai craqué ! Sa femme a cru être mariée à un robot, sans sentiments !

Pourtant, lors de son mariage, cette même femme s’est engagée avec lui pour le meilleur et pour le pire. En supposant que l’adultère soit la pire chose qui puisse arriver dans un couple, la voilà elle-même devant un examen durant lequel elle était testée par rapport à un point pour lequel elle s’est engagée !

Un couple, un foyer, c’est quelque chose de précieux, très précieux. Une erreur, une faute, ça peut arriver, mais cette faute ne doit jamais être une raison à elle seule pour tout casser.

L’épouse trompée est libre de tout plaquer et d’aller refaire sa vie seule ou avec un autre, mais l’époux trompé n’a pas à sombrer dans la culpabilité. Si le couple est cassé, ce n’est pas uniquement de sa faute, c’est de leur faute à eux deux.

Elle a refusé de lui pardonner son erreur et ce point à lui seul est une raison qui devrait être valable à ses yeux pour se dire « finalement, il vaut mieux que je me séparer de cette épouse qui ne sait pas pardonner ! C’est quelqu’un de très égoïste sur qui je ne pourrai pas compter ! ».

Si elle a rapidement quitté le foyer en préférant la séparation, c’est que le terrain était propice à cela. Si elle a réussi à le convaincre que c’était son adultère la seule et unique cause de la séparation, c’est qu’il est vraiment idiot. La dame était mal à l’aise dans son couple et cherchait tout juste un prétexte pour tout foutre en l’air. L’aventure d’un soir du mari était, pour elle, le prétexte présenté sur un plateau en or ! Il n’est pas impossible qu’elle ait, elle-même, un amant (réel, virtuel ou pour lequel elle fantasme) et qu’elle veuille vraiment retrouver sa liberté. Il lui fallait tout juste un prétexte, car il faudrait convenir que l’adultère n’est qu’un prétexte et ne saurait être autre chose qu’un prétexte !

Certaines diront et si c’est elle qui l’a trompée, aurait-il accepté d’être cocu ? S’il aime vraiment sa femme, et si celle-ci avoue vraiment que ce n’était qu’une aventure d’un soir (mais les femmes ne craquent jamais pour une aventure d’un soir et c’est là la plus grosse différence entre les femmes et les hommes), alors dans ce cas, oui il devrait accepter de passer l’éponge et de pardonner à son épouse sa faute d’un soir !

Monsieur, cessez de vous culpabiliser, votre faute aurait dû être pardonnée, mais si votre ex a refusé ce pardon, c’est qu’elle ne vous aimait plus !

 

Article lié: Elle en a épousé un autre

 Binetna est un site féminin tunisien collaboratif
Facebook Comments
Related articles
0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Partagez1
+1
Tweetez
Partagez
Épinglez